Oeuvres littéraires

 

Adagio – recueil de contes, Montréal, Fides, 1943
Allegrorecueil de fables, Montréal, Fides, 1944
Adante – recueil de poèmes, Montréal, Fides, 1944
Pieds Nus dans l’aube – Roman, Montréal, Fides, 1946
Le P’tit Bonheur. Douze saynètes – Théâtre, 1948. Montréal, Beauchemin, 1959
Dialogue d’hommes et de bêtes – Théâtre, Montréal, Fides, 1949
Le Hamac dans les voiles – extraits choisis d’Adagio, d’Allegro et d’Andante, Montréal, Fides, 1952
Moi, mes souliers – Autobiographie, Paris, Amiot-Dumont, 1955
Le Fou de l’Île – Roman, Montréal, Beauchemin 1958
Le Calepin d’un flâneur – Maximes, Montréal, Fides, 1961
L’Auberge des morts subites – Théâtre, Montréal, Beauchemin, 1963
Carcajou ou le diable des bois – Roman, Montréal, Éditions du Jour, 1973
Chansons pour tes yeux – Poèmes, Montréal, Fides 1976
Qui est le père ? – Théâtre, Montréal, Leméac, 1977
Rêves à vendre – Poèmes, Montréal, Nouvelles Éditions de l’Arc, 1978
Le Petit Livre bleu de Félix ou Le Nouveau Calepin du même flâneur – Maximes,  Montréal, Nouvelles Éditions de l’Arc et Carcajou, 1978
Le Dernier Calepin – Maximes, Montréal, Nouvelles Éditions de l’Arc et Carcajou, 1988

 

« Le cadeau d’une pensée est plus précieux que l’or.»

– Le calepin d’un flâneur

« Un ennuyeux s’ennuie chez les clowns. Un joyeux s’amuse aux enterrements.»

– Carcajou ou le diable des bois

« Durant l’absence de pluie, ce sont les jeunes arbres qui jaunissent les premiers. Les vieux ont des cachettes souterraines qu’on appelle expérience. »

– Le petit Livre bleu de Félix

« Tomber a été inventé pour se relever. Malheur à ceux qui ne tombent jamais. »

– Le Fou de l’Île